Label - TTO Records

Booking (monde) - Eve

Booking (France) - Isabelle Fleury

Distribution Europe - Sonic Rendezvous

Distribution Etats-Unis - Cobraside Distribution

Presse contact France - Yasmine Belayel

Presse contact Benelux - Jessica de Wal

Presse contact Allemagne - Jörg Timp

Presse contact Etats-Unis - Eve Thomas

Graphisme Albums - Deniin

Par Benoit Fournier


Pour définir une entité mouvante comme peut l'être une musique, et plus avant une carrière, on est toujours tenté de commencer par trouver un point d'ancrage...une constante, une récurrence.


On pourrait donc dire que, depuis sa création en 2000, Deleyaman tourne autour de son fondateur Aret Madilian, multi instrumentiste, principal artisan de la musique et du son.

Pourtant, il n'est pas moins vrai que la formation s'articule autour de son duo de vocalistes, Aret et Béatrice, tant les voix, leur alternance et leur complémentarité, sont au coeur de l'émotion, du sens, de la raison d'être même de cette musique.


Mais alors, que dire de ce chant, primordial, de cette troisième voix singulière du duduk, qui habite chacun de leurs albums et dans la complexité de laquelle semble se concentrer tout ce qui fait leur identité : racines, humanité, espaces, mélancolie et liberté.


La vérité est sans doute que, par delà les changements, les amis qui vont et qui viennent, les personnalités qui ont, chacune au fil du temps, apporté leur pierre à l'édifice singulier et cosmopolite de Aret, Béatrice et Gérard, c'est bien son trio originel, celui qui veille, depuis 20 ans, qui est le tronc solide de l'arbre Deleyaman.


Cosmopolite, Deleyaman l'est par nature. Française, Béatrice Valantin s'est nourrit aussi bien des musiques de son temps que des chants sacrés qui ont baigné son enfance et son éducation.


Gérard a consacré sa vie à l'exploration et la reconnaissance de ses racines arméniennes et caucasiennes, que ce soit par la création d'une troupe de dance traditionnelle, qu'à travers sa pratique particulièrement approfondie et respectueuse de l'emblématique et ancestral instrument le Duduk.


Aret, enfin, né et élevé à Istanbul dans une famille d'origine et de culture arméniennes, émigre avec elle à Los Angeles à l'âge de 13 ans. C'est dans ces antipodes géographiques autant que culturelles qu'il ouvrira sa personnalité et développera ses premiers travaux de musicien.


Il fonde son premier groupe à Los Angeles. Il est inspiré par le post-punk, aussi bien que par les groupes de Factory records de Manchester. Il sort son premier Maxi 45 tours en 1983 sous le nom « Vogue » alias Wog, produit par SPOT de SST Records (Black Flag, Husker Du, Minutemen).


Un contrat, l'Europe... Aret quitte Los Angeles pour Paris, il pose finalement ses valises en Normandie. Ce coin de France ne sera pas simplement le lieu du hasard des rencontres; terre de campagne, de forêts, de rivages gris et de silence, de temps ralenti, elle est, véritablement, la toile sur laquelle se peindra la musique de Deleyaman.


00/1 sort en septembre 2001. Suivront sept autres albums dans lesquels s’assumera toujours un peu plus la diversité de leurs influences


Une percussionniste scandinave et globe trotteuse, un guitariste américain, l’actrice et réalisatrice emblématique Fanny Ardant, des invités aussi prestigieux que Brendan Perry, le groupe s'ouvre aux autres, en studio comme sur scène, à l'occasion ou pour longtemps. 

                                                  

                                                        ---------------------------------------------------


En 2017, deux titres de Deleyaman ont été choisi par l’actrice-réalisatrice Fanny Ardant pour accompagner les images de son film Le Divan de Staline.


Toujours en 2017, Deleyaman participe à l’album XX du groupe psychédélique-oriental BaBa ZuLa avec une reprise du titre de BaBa ZuLa “Bir sana bir de bana” chanté par Beatrice et Aret.


2018 - Guillaume Leprevost l’ex-bassiste du groupe français Nellcote rejoint Deleyaman.


En 2019, Dead Can Dance reprend le titre Autumn Sun de Deleyaman sur scène et l’intégre à sa setlist de sa tournée européenne : Dead Can Dance A Celebration - Life & Works 1980 - 2019


17 Janvier, 2020 - Sortie du nouvel album “Sentinel”.

L’album contient dix titres et des contributions de la part de Brendan Perry (Dead Can Dance), Madalina Obreja et Jules Maxwell.